*

DUBAÏ BLING-BLING

Dubaï

DUBAÏ BLING-BLING

L’extravagance et le glamour sont les étoiles jumelles de la réputation de Dubaï. La ville est en effet le théâtre d’une multitude de restaurants haut de gamme et de discothèques. L’excès est le maître mot de ces sites, avec les comportements et les tenues correspondants. L’alcool est uniquement servi dans les bars, les clubs et les restaurants situés dans les hôtels et les clubs privés, mais c’est rarement un inconvénient étant donné que la majorité des hôtels et des complexes touristiques proposent un large choix d’endroits où manger et faire la fête.

 

De nombreux concerts en direct d’artistes internationaux ont lieu et des DJ réputés se produisent régulièrement à Dubaï. Vous trouverez sûrement un événement auquel participer chaque soir quelque part dans la ville. Le mardi, a lieu la traditionnelle « ladies night » (« soirée filles ») au cours de laquelle les bars et les clubs proposent des boissons spéciales aux femmes.

 

L’architecture moderne de Dubaï est définitivement bling-bling. On dirait que la ville est obsédée par les premières places mondiales et elle abrite actuellement le plus haut bâtiment du monde : le Burj Khalifa. La tour de 830 m de haut est le point de repère du ciel de Dubaï et les visiteurs peuvent accéder au 148ème étage à 555 m de hauteur où un espace dédié offre un panorama magnifique de la ville.

People By Crystal

La musique est souvent coupée au People By Crystal. À chaque fois qu’une bouteille de champagne est commandée, une procession rituelle du personnel du bar se dirige vers la table de l’acheteur en brandissant la bouteille sur laquelle sont attachés des cierges magiques. L’extérieur du club est tout aussi prétentieux. Les Ferrari rivalisent avec les Maserati au service de valets bien occupé.

 

Situé aux deux derniers étages de l’Hôtel Raffles, ce gigantesque club offre une vue à 360 degrés de l’horizon de Dubaï, ce qui en rajoute encore à l’intérieur très tape-à-l’œil. L’entrée est très contrôlée et il faut être sur son 31. Les boissons ne cessent de couler à flots et, lorsqu’il est au complet, People by Cristal offre une image incroyable de 1 200 personnes qui dansent et s’ébattent - spécialement lors de la traditionnelle nuit du week-end, 411 Saturdays (411 samedis).

Discothèque Serai

Sortir et passer un bon moment devient une compétition au Serai. À l’entrée du club, un tableau des leaders affiche quel patron a dépensé le plus au cours du mois en boissons : récemment la première place était attribuée à une personne qui avait dépensé 70 000 dirhams (19 000 $).

 

Cette discothèque fusion organise des soirées à thème tous les soirs de la semaine, y compris des karaokés, des « ladies night » et des concerts en direct. L’accent est mis sur la variété musicale avec un éventail international comprenant les derniers hits dance et les DJ se donnent du mal pour que la musique aille de pair avec l’humeur de la foule. L’ambiance devient définitivement plus bruyante et plus électrique vers les premières heures du jour, quand les invités s’éclatent et dansent sur les canapés.

 

Depuis son ouverture en 2003, le Serai a réussi à conserver sa place parmi les clubs les plus populaires et les plus fréquentés de Dubaï malgré la concurrence féroce. Le service y est incroyable et la direction très expérimentée et traditionnelle s’assure que les soirées soient bien divertissantes avec des tables remplies de bouteilles et de cocktails.

Restaurant Ayamna

Ayamna, supervisé par le chef cuisinier Ali El Bourji, est l’un des meilleurs restaurants arabes de Dubaï. On y sert de la cuisine traditionnelle libanaise au travers d’une restauration fine préparée et présentée de façon moderne. El Bourji a grandi au Liban et a transcrit les expériences culinaires familiales de son enfance dans un menu qui inclut de nombreux classiques libanais accompagnés de plats plus créatifs. « Ayamna » signifie en arabe « le bon vieux temps » et le restaurant est guidé par le concept de fête et de dégustation de la nourriture en bonne compagnie qui anime le restaurant.

 

Dans les restaurants libanais, il est habituel de commander plusieurs plats à partager tous ensemble, en associant des mezzés à la viande et au poisson, chaud ou froid, en plat principal. Le kibbeh mabrumeh (à base de boulettes de viande hachée) est l’un des plats clous, basé sur une recette de la mère d’El Bourji, qu’elle lui préparait quand il était enfant.

 

Le restaurant propose au menu une sélection variée d’alcools et quelques-uns des meilleurs vins libanais, mais également des cocktails à base d’ingrédients arabes comme le Lebnani, un mélange du spiritueux arak libanais, de jus de raisin et de zaatar. Ouvert tous les jours pour le dîner, et avec un service supplémentaire au déjeuner les week-ends, le restaurant propose également de la musique en direct et une grande terrasse extérieure avec de la shisha.

Plage de Nasimi

Dubaï se targue d’avoir un excellent secteur tertiaire et une excursion à la plage de Nasimi à Atlantis, The Palm, est l’expérience cinq étoiles ultime. Ouverte au public (avec un minimum dépensé pour des chaises longues), les commodités gratuites sont une grande attraction pour les plagistes. Nettoyage des verres de lunette de soleil, sorbets aux fruits, serviettes de toilette glacées pour le visage et pulvérisateurs aident les visiteurs à rester frais. L’Atlantis est un des hôtels les plus iconiques et les plus convoités de Dubaï, c’est donc un véritable bonheur qu’il ait ouvert l’accès à la plage pour les personnes n’y séjournant pas.

 

La plage de Nasimi est également l’endroit où se rendre pour une cuisine fantastique. Le restaurant situé près de la plage a des places assises à l’intérieur, une grande terrasse et un service pour les chaises longues. Il offre des plats standards, comme des sandwichs et des hamburgers, mais d’autres plus sophistiqués sont également proposés, des plats merveilleusement préparés comme du tartare de bœuf, des sushis et des plateaux de fruits de mer grillés.

 

Restaurant Al Mahara

Le Burj Al Arab est l’un des bâtiments les plus emblématiques de Dubaï. Depuis son ouverture en 1999, l’hôtel en forme de voile synonyme de luxe extrême est célèbre pour sa classification à sept étoiles.

 

Al Mahara sert de somptueux fruits de mer dans un cadre totalement différent. Une coquille d’huître en or est installée à l’entrée du restaurant, et les convives sont installés à des tables situées près d’un énorme aquarium allant du sol au plafond contenant plus de 70 sortes de poissons exotiques. Il a été récemment annoncé que le célèbre chef anglais Nathan Outlaw tiendra la barre du restaurant à la thématique sous-marine à partir de septembre 2016, amenant sur les tables son fameux talent pour cuisiner les fruits de mer et utiliser les ingrédients locaux et de saisons.

Vous pourriez aussi aimer

CONTACTEZ-NOUS

Sign in with
Sign in with your email address
Don't have an account
Country
FRANCE
Site Language: Français
Select Country
asia
Australia
Belgium
Canada
Chile
Denmark
France
Germany
Italy
Peru
Spain
Switzerland
Uk
USA