*

Roll Up, Roll Up !

Londres

Roll Up, Roll Up !

Les marchés sont une des facettes de la vie urbaine depuis des temps immémoriaux. Aujourd’hui, à proximité des restaurants éphémères, ils sont devenus le centre de tests pour les entreprises culinaires pour jauger la réaction des clients et également pour courtiser des investisseurs potentiels avec des démonstrations de faisabilité. Le chemin que beaucoup prennent - des marchands de cuisine de rue aux locaux en briques et mortier - est majoritairement méritocratique et il a vu l’avènement d’un nouveau type de cuisine au juste prix proposée dans les rues de Londres. Le marché de la cuisine de rue et l’industrie du marché ont été revigorés par cette énergie, cette ambition et ces entreprises pleines de jeunesse et par des innovateurs passionnés dont les propositions sont aussi accessibles qu’eux ont été brillants pour avoir relevé la barre.

Maltby Street Ropewalk

Les arcades sur Maltby Street Ropewalk et Druid Street ont longtemps été des endroits pour les entrepôts et les unités de production d’une poignée de marques alimentaires qui se tiennent sur les tables londoniennes. Leur réputation actuelle de destination pour le noyau alimentaire de Londres s’est développée autour de la présence d’opérateurs comme Monmouth Coffee, St John et Neal’s Yard Dairy.

Plus tard, le clash hyper-médiatisé entre Borough Trust et les marchands a eu pour conséquence le rejet du marché alimentaire le plus solidement établi et a entraîné une migration à Maltby Street. Le marché ouvert les week-ends - le samedi (9h-16h) et le dimanche (11h-16h) - est un riche mélange d’ancien et de nouveau, de marchands et de boutiques résidentes permanentes, de bars et de cafés. Avec des choix allant du Tozino jamón, Reubens at Monty’s Deli, Weligama egg hoppers au Craft coffee, c’est l’endroit parfait pour passer une journée du week-end, assez loin pour échapper au chaos du centre de Londres, mais assez près pour y accéder facilement. Le fait que le 40 Maltby Street a tiré son épingle du jeu est une idée reçue. La cuisine de Stephen Williams aux influences méditerranéennes, au sein de l’entrepôt Raef Hodgson’s Gergovie Wines, est l’une des plus créatives et des plus délicieuses que l’on peut trouver dans toute la ville. Williams est le chef des chefs : d’autres comme Brett Graham (The Ledbury), James Lowe (Lyle’s) et Florence Knight (anciennement Polpetto) citent tous 40 Maltby Street parmi leurs restaurants préférés à Londres.

Marky Market

Mark White, ex-rédacteur publicitaire (alias Marky Market), travaille avec le slogan « Votre homme au marché ». Trois fois par semaine, il se rend au marché aux poissons Billingsgate et au marché à la viande Smithfield au milieu de la nuit pour lutter avec les grossistes pour les prises du jour ou les morceaux de choix. Avec juste une bourriche d’huîtres et deux glacières Coleman très résistantes dans sa remorque, il refait le parcours inverse vers le centre de Londres, annonçant ce qui est à vendre sur Twitter - son principal marché.

Bien qu’il aille rencontrer ses clients chez eux ou sur leur lieu de travail, il négocie habituellement et peut normalement être trouvé dans l’un de ses « bureaux » - soit au Blue Posts à Soho ou au Hemingford Arms à Islington. Il est raisonnable de prévoir une demi-heure de plus pour commander la moitié de ce qu’il peut avoir et de s’asseoir pour discuter. Il est également bon de s’inscrire à sa newsletter hebdomadaire, la MarkyMail, qui liste les prix du marché et ce qui est de saison ou présente bien. Il prendra également vos commandes avec plaisir - et si les marchés ont ce qu’il vous faut, il le prendra. Et, bien sûr, Marky, un honnête particulier londonien, garantit un bénéfice équitable.

Broadway and Netil Markets

Il est difficile d’identifier le moment précis du début de la renaissance de l’est de Londres, mais on peut dire sans risque que la scène alimentaire en développement de Hackney a été précipitée par la clameur entourant Broadway Market après son renouveau en 2004. Ce centre de négoce à ciel ouvert est le noyau autour duquel des ramifications comme le Netil Market (qui accueille le premier Bao and Breddos Tacos) sont arrivées et la rue dans laquelle quelques noms connus sont venus s’installer pour une part du marché (la chaîne de pizza au levain Franco Manca, par exemple). Les visites à ne pas rater à proximité comprennent la Climpson’s Arch (qui accueille actuellement la boutique éphémère du chef portugais Leandro Carreira), le Dandy Cafe et Ellory. Le marché du samedi (9h-17h) reçoit une pléthore de producteurs alimentaires et de marchands, y compris des fournisseurs de popcorn gastronomique, de fruits et légumes bio du Kent, de champignons sauvages et de kachori aux petits pois. Dans la rue elle-même il est difficile d’ignorer l’institution F. Cooke pie and mash shop (installée depuis 1900), mais des arrivées plus récentes comme Pavilion Bakery, Fin & Flounder, Hill & Szrok, Climpson & Sons et Noble Fine Liquor sont représentatives de la place actuelle de la zone sur la carte alimentaire de la ville. Et ce ne serait pas une vraie rue londonienne sans quelques bons pubs : le Cat & Mutton est le meilleur choix avec des enfants, alors que plus bas dans la rue le Dove sert une clientèle plus éclectique.

Brockley Market

Si l’augmentation des prix de l’immobilier fait que l’est de Londres n’est pas une option, le comparatif avec l’abordabilité du sud-est de Londres a attiré un grand nombre d’artistes, d’écrivains et de personnes de ce genre. À côté d’un bon nombre de favoris réputés localement, comme Silk Road, Peckham, Camberwell et New Cross, Lewisham a vu un grand nombre d’ouvertures de nouveaux restaurants, de boutiques et de restaurants éphémères. Brockley Market est l’un des centres autour desquels cette communauté se développe. Le marché du samedi (10h-14h) vainqueur de plusieurs récompenses est une célébration de marchands locaux et d’artisans producteurs, parmi lesquels Blackwood’s Cheese Company, House of Sverre smoked salmon, Van Dough pizza, The Potato Shop, Mother Flipper burgers et Aston’s Bakehouse. Brockley s’est imposé comme le premier marché alimentaire de Londres, où se rendent les touristes comme les locaux - aussi bien pour son offre de cuisine de rue que pour sa large sélection d’ingrédients frais et d’épicerie haut de gamme.

Vous pourriez aussi aimer

CONTACTEZ-NOUS

Sign in with
Sign in with your email address
Don't have an account
Country
FRANCE
Site Language: Français
Select Country
asia
Australia
Belgium
Canada
Chile
Denmark
France
Germany
Italy
Peru
Spain
Switzerland
Uk
USA