*

VIEILLE VILLE DE DUBAÏ, DEIRA, SATWA, KARAMA, BUR DUBAÏ

Dubaï

VIEILLE VILLE DE DUBAÏ, DEIRA, SATWA, KARAMA, BUR DUBAÏ

L’expansion du centre historique de Dubaï a débuté au niveau de la crique, sa plate-forme d’import/export. Cette zone reste fidèle aux traditions et ses voies navigables sont toujours très opérationnelles. D’énormes boutres chargés de marchandises à transporter jusqu’aux pays voisins comme l’Iran sont stationnés à côté des ferries « abras » servant de bateaux-taxis amenant les passagers de Deira à l’autre côté de Bur Dubaï. À seulement 1 dirham des Émirats arabes unis (AED) (20 pence) l’aller, c’est l’une des attractions touristiques les plus abordables de Dubaï et une façon très agréable de contempler l’architecture de la vieille ville.

 

Datant du dix-neuvième siècle, le quartier Bastakiya de Bur Dubaï est un héritage et une destination culturelle accueillant les galeries d’art de la ville, la galerie Majlis ainsi que le Musée de Dubaï. Restauré à la perfection, avec ses étroites allées sinueuses et ses tours à vent, vous y trouverez également un salon de thé arabe populaire, pensé pour que chaque aspect soit une recréation de la vie d’autrefois dans les Émirats. Cette partie historique de la ville incroyablement calme est l’endroit idéal pour comprendre l’histoire de Dubaï.

 

Dubaï est une ville faite pour les voitures, composée d’autoroutes tentaculaires, mais dans la vieille ville il est possible de passer un jour complet à déambuler parmi bon nombre des énormes souks anciens, à regarder les gens et à goûter à la plupart des possibilités culinaires proposées.

 

La vieille ville est mouvementée et souvent mordante, mais elle respire l’authenticité et il est difficile de ne pas s’engager dans les nombreuses attractions historiques.

Les Cafés des Chauffeurs de Taxi (Pak Sufi)

Les déplacements dans Dubaï ont été transformés depuis l’ouverture du métro en 2009. Avec des rames circulant sous la vieille ville puis sur des viaducs surélevés, c’est une façon formidable de contempler la ville.

 

Mais les taxis sont toujours le moyen de transport préféré et, avec une flotte de près de 6 000 véhicules et 10 000 chauffeurs, les routes sont pleines de ces voitures couleur sable typiques de la ville. Les chauffeurs de taxi de Dubaï sont principalement originaires d’Asie du Sud, typiquement de l’Inde, du Pakistan ou du Sri Lanka, et ils sont connus pour prendre leurs pauses dans des cafés servant des plats de leur pays d’origine.

 

Karama, Satwa et Deira sont des zones considérées comme étant dans la « vieille » ville de Dubaï et de grandes communautés d’Asie du Sud y étant installées ont fait d’elles les endroits parfaits pour les restaurants indiens et pakistanais. Pak Sufi est connu pour être l’un des préférés pour son excellente nourriture, son atmosphère conviviale et sa proximité au siège géant des taxis. Ici, les plats du jour sont typiquement servis épicés et la vente à emporter est possible, tout comme la livraison, mais il est bien plus divertissant de passer du temps dans le restaurant très fréquenté en demandant conseil aux habitués pour le menu.

Restaurant Ravi’s

Ravi’s est le favori des initiés, une institution à Dubaï, connu pour son excellente nourriture pakistanaise bon marché. Géré par deux générations de la famille Abdul Hameed, le premier établissement a ouvert en 1978 à Satwa, deux autres ont depuis ouvert à Kamara et Al Nadha.

 

Ici, pas de tambour ni trompette. Son intérieur sobre avec des nappes en plastique et des verres en polystyrène ne font que mettre davantage en avant les plats habilement préparés et c’est l’attention portée aux traditions qui fait revenir les gens de toute nationalité et de toute part. Le restaurant est toujours plein à craquer et reste ouvert 22h par jour, fermant uniquement ses portes pour une courte période de préparation et de livraison de deux heures entre 3h et 5h du matin. Vous y trouverez un espace famille apprécié, un espace extérieur et un service de vente à emporter animé. Les clubbers aiment aussi le Ravi’s pour leur en-cas de fin de nuit/début de matinée.

 

Les matières premières sont importées de l’Inde et du Pakistan pour s’assurer de leur authenticité, le pain plat roti traditionnel est quant à lui préparé sur place dans un four tandoor et les grands grills cuisent des brochettes fraîches de mouton, de poulet et de bœuf à la perfection. Les options végétariennes comprennent du paneer (fromage frais indien) et la spécialité de lentilles dhal.

 

Le poulet grillé tikka et le poulet au beurre crémeux sont les plats les plus populaires, mais vous pouvez demander à quiconque à Dubaï il vous dira que tout y est délicieux.

Marché aux poissons

Le marché aux poissons de Deira a joué un rôle déterminant pour la pêche de Dubaï depuis la création de la ville. Il fourmille d’activités et il vaut mieux le visiter le matin lorsque les premières prises de la journée arrivent. Des produits exotiques y sont proposés, y compris du bébé requin et énormément de hamour (également appelé mérou), un poisson à chair blanche qui est l’espèce la plus pêchée d’Arabie. De nombreux chefs se rendent tôt au marché pour se fournir en fruits de mer car ils sont difficiles à trouver ailleurs. Et bien que ce ne soit pas l’attraction touristique à laquelle on penserait en premier, le marché aux poissons vaut définitivement le détour : le caviar arabe est un superbe cadeau à ramener dans ses valises.

 

Les commerçants vous hèlent pour attirer votre attention et proposent tous des prix très bas, mais il vaut toujours mieux négocier avant d’acheter. Le marché est vraiment bruyant et chaotique mais les vendeurs sont amicaux et aideront à préparer les poissons entiers et les fruits de mer sur demande. Des porteurs munis de brouettes vous guideront au travers du marché et porteront vos achats.

 

Vous trouverez un gigantesque marché aux fruits et légumes attenant au marché aux poissons où sont vendues des variétés infinies de produits frais et colorés. Un marché à la viande existe également et pour de nombreux résidents de Dubaï c’est l’endroit où aller pour trouver de meilleurs prix qu’au supermarché et supporter les producteurs et les commerçants locaux.

Souk aux épices

Les épices arabes sont devenues extrêmement populaires dans le monde entier depuis que le chef et restaurateur Yotam Ottolenghi a rendu tout le monde accro à la poudre de sumac et au zaatar. Depuis que ces épices ont du succès, elles se trouvent dans les supermarchés, mais cela vaut toujours la peine de se rendre au traditionnel souk aux épices de Dubaï pour en faire une grande réserve. Vous trouverez là-bas de nombreux stands et boutiques, côte à côte, se faisant férocement concurrence, profitez-en donc pour les comparer et marchander un peu.

 

La plupart des propriétaires de magasin viennent d’Iran et ont une connaissance incroyable des épices qui peuvent être associées afin d’améliorer les plats. Ils se font un plaisir de partager leurs connaissances et vous encouragent à goûter de nouvelles saveurs. Les basiques de la cuisine traditionnelle des Émirats sont des herbes aromatiques comme la cannelle, le safran, le curcuma et la muscade, les fruits secs comme les abricots et les pruneaux, accompagnés d’amandes et des pistaches qui y sont régulièrement ajoutées.

 

Il n’y a pas que pour la cuisine que les propriétaires de stands peuvent vous donner des conseils, ils vendent également des produits de beauté naturels et des lignes spéciales d’encens pour parfumer la maison, ou bien des herbes aux propriétés médicinales à boire en infusion. Mais le jackpot ici pour les amateurs de nourriture, ce sont les vendeurs de safran car c’est ici que vous pourrez acheter cette coûteuse épice à un prix incroyable.

Vous pourriez aussi aimer

CONTACTEZ-NOUS

Sign in with
Sign in with your email address
Don't have an account
Country
FRANCE
Site Language: Français
Select Country
asia
Australia
Belgium
Canada
Chile
Denmark
France
Germany
Italy
Peru
Spain
Switzerland
Uk
USA